FUENZALIDA
NONA FERNÁNDEZ / CHILI

Fuenzalida, ou comment la reconstruction de l’histoire d’un père soudain absent amène des années plus tard une narratrice elle-même en but à la soudaine et mystérieuse maladie de son propre fils, à re-construire l’histoire politique du Chili des années 1973 et à interroger les liens entre passé et présent, document et fiction, à partir d’une photo Polaroïd pointant d’un sac poubelle.

Un roman efficace et prenant.

Titre. Fuenzalida
Auteur. Nona Fernández
Pays. Chili
Traduction. Anne-Claire Huby
Genre. Roman
Édition papier et numérique

___________________

16 € / 240 pages / 14 x 23 cm
ISBN 979-10-92948-05-9
Juillet 2014

De la même auteure

Space invaders (fiction)

Ouvertures

Nona Fernández. La poésie de la métonymie

LE TEXTE

 

À partir de la trouvaille accidentelle dans des poubelles d’une vieille photographie, la narratrice, scénariste de feuilleton télévisé, se lance à la recherche d’un père, Fuenzalida, trop longtemps absent, et re-construit une enfance traversée par le coup d’état de 1973 à Santiago du Chili. Mais elle est aussi confrontée à la soudaine perte de conscience de son fils Cosme hospitalisé dans l’urgence. Histoires qui à leur tour trouvent un écho dans une série TV, dont la narratrice est l’auteure, projetée dans la salle d’attente de l’hôpital.

Une fiction à la construction aussi étonnante que captivante, capable de tisser l’histoire politique chilienne récente, les archives de cas réels de la répression, l’écriture d’une série tv, la mystérieuse maladie d’un enfant et des éléments biographiques propres à l’auteur.

 

L’AUTEURE

NONA FERNÁNDEZ (Santiago, 1971) actrice chilienne et co-fondatrice de la compagnie théâtrale La Fusa, scénariste pour séries télévisée, est aussi écrivaine : dramaturge, auteur de contes et de romans. Primées à de nombreuses reprises aussi bien pour ses talents d’actrice, que pour ses séries et ses livres, désormais traduite en anglais, en un mot une écrivaine à qui tout semble réussir.