Sara Bertrand
Le bonheur de raconter

Échappée | Sara Bertrand

Lire, écrire mais avant tout, captiver

Source de l'image

Afin de découvrir un peu mieux Sara Bertrand, nous vous proposons ci-après trois entretiens.

Dans le premier (Los nuestros : Sara Bertrand, bulletin des bibliothèques chiliennes CRA, décembre 2011), elle évoque son plaisir de lectrice avant même celui d’écrire et insiste sur le bonheur de la découverte par les livres.

Puis dans le second (« Les enfants ont besoin de savoir qu'il y a un monde à découvrir », Luz Edwards, Hacer familia, octobre 2011), elle défend la lecture comme partie d’un processus d’apprentissage, et soutient que le livre ne sera pas détrôné par les écrans tant qu’il saura rester attractif.

Enfin, dans le troisième (Alberto Rojas M., La Segunda Online, juin 2012), accordé à la parution du livre El oro de la corona [L’or de la couronne], Sara Bertrand revient sur l’ancrage chilien de nombre de ses textes et la nécessité de captiver le jeune lecteur qui passe par un texte dynamique, dialogué, visuel.