Fernando Ampuero
Un conteur avant tout

Échappée | Fernando Ampuero

Introduction

Source de l'image

Journaliste, écrivain péruvien Fernando Ampuero del Bosque est connu pour ses contes, même s’il écrit aussi du théâtre, de la poésie et des romans, qu’il qualifie d’ailleurs volontiers de « contes longs ».

Redoutable et redouté journaliste son regard dénué de complaisance sur la société péruvienne contemporaine caractérise aussi son écriture de fiction.

Sans doute sa jeunesse de globe-trotter qui l’a mené des îles Galapagos à l’Europe durant une dizaine d’années, n’est-elle pas complètement étrangère à ce désir de montrer les choses et les êtres tels qu’ils sont aussi, avec leurs faiblesses et leur essentielle vulnérabilité, avec une juste distance.

En prise sur le monde qu’il a beaucoup arpenté et sur une société péruvienne qu’il connaît en profondeur, Fernando Ampuero ne cesse de montrer, de s’étonner, de dénoncer aussi parfois dans ses œuvres de fiction les mécanismes qui peuvent régir, parfois de façon très subtile, les comportements des êtres.

Fernando Ampuero se dit avant tout conteur, et c’est avec passion qu’il parle de cette forme littéraire particulière qu’il pratique depuis ses premières publications en 1972 au fil des entretiens qu’il accorde.